P
E
N
S
E
Plateforme
d’éditions numériques
de sources enrichies
de l’INHA

La Plateforme d’éditions numériques de sources enrichies (PENSE) de l’INHA est développée comme un atelier de fabrication numérique autour de la question de la publication en ligne de sources en histoire de l’art de toute nature (images, manuscrits, correspondances, archives…).

Elle vise à mettre ces documents à disposition de tous les publics, amateurs ou spécialistes, tout en proposant un enrichissement éditorial destiné à en accompagner l’appréhension à plusieurs niveaux.

Ce projet entend parallèlement familiariser les chercheuses et les chercheurs avec les outils et les pratiques numériques (segmentation de documents textuels ou visuels, balisage, encodage…) permettant d’offrir à leur réflexion de nouvelles voies interprétatives.


Projets en cours

Les papiers Antoine-Louis Barye

INHA, Archives 166
350 documents
917 pages
INHA, MS 216
16 documents
21 pages

Le projet d’édition numérique des Papiers Antoine-Louis Barye vise dans un premier temps à une publication en ligne des documents d’archives concernant la vie et l’œuvre du sculpteur animalier conservés à la bibliothèque de l’INHA. Segmentés, transcrits et encodés, ces sources feront également l’objet d’annotations et proposeront une série d’articles en interprétant le contenu.

La correspondance Doucet / René Jean

BnF, NAF 13124
89 documents
483 pages

Ce corpus de lettres et documents conservés , objet d’un don de René-Jean en 1946, constitue l’une des principales sources sur la relation entre Jacques Doucet et celui qu’il engagea comme bibliothécaire le 2 juin 1908. Les lettres et documents qui le composent évoquent divers épisodes relatifs à la formation et au développement de la Bibliothèque d’art et d’archéologie ; elles renseignent également, de façon plus générale, sur la vie, le fonctionnement et les idées de Jacques Doucet.

Les planches Karbowsky

INHA, OA 719
29 documents
29 pages
INHA, Archives 97/1
25 documents
25 pages
INHA@MAP Fonds Doucet
8 documents
8 pages
INHA@BnF / coll. J. Doucet, 2012-103000
3 documents
880 pages

L’hôtel particulier construit rue Spontini à Paris par Jacques Doucet abrita de 1907 à 1912 ses collections d’œuvres et d’objets d’art du 18e siècle. Aujourd’hui disparus, ces espaces perdurent à travers des dessins du décorateur Adrien Karbowsky et des photographies d’époque. Cette édition numérique propose une évocation digitale à partir des données scientifiques produites par l’Institut national de l’histoire de l’art.


Processus et technologies

Mentions légales Contact